Pour les patients

#nejamaisrenoncer

S’engager

Recherche

Mélanie, patiente ayant bénéficié d’un traitement issu de la R&D Roche

Publié le 22.05.2018

  • face
  • twi
  • in
« Il y a dix ans, mon cancer ne se soignait pas. Aujourd’hui, grâce aux nouvelles molécules, je peux continuer à vivre presque normalement. »
Mélanie

 Je venais d’accoucher de mon deuxième enfant et je sentais bien que quelque chose n’allait pas. J’avais du mal à allaiter, mon mamelon gauche était tout rétracté. Quand mon cancer a été détecté, il a fallu agir très vite ! Mon oncologue m’a dit que j’allais pouvoir bénéficier d’un traitement ultra-innovant. Maintenant, je vais mieux.

 

Je me suis remise à la musique. Et avec une autre patiente, j’ai même fondé une association pour venir en aide aux femmes qui, comme moi, déclarent un cancer du sein très jeunes (www.jeuneetrose.com). 

 

 

« Aujourd’hui, j’ai une réelle urgence de vivre. »
Mélanie

La recherche Roche s’attache à découvrir de nouveaux traitements pour des maladies graves comme les cancers. Au cours des sept dernières années, ce sont dix nouvelles molécules qui ont été mises à la disposition des patients en France. La recherche continue avec, par exemple, l’immunothérapie dont le principe est de stimuler le système immunitaire du patient afin de détruire les cellules cancéreuses.

 

En partenariat avec Foundation Medicine®, entreprise experte de l’information moléculaire, Roche s’engage aussi dans la voie du profilage génomique des tumeurs. Parce que chaque cancer est spécifique, il est important d’analyser ses altérations moléculaires responsables de la survenue des tumeurs. Chez Roche, nous savons que chaque patient est unique. Cette idée guide notre recherche et notre action au quotidien.

53 000

patients en France ont pu bénéficier des médicaments Roche en cancérologie, en 2017.
  • face
  • twi
  • in
Voir aussi